metier_a_tisser_du_15eme___big

"Je tisse, tantine, je tisse...." comme le chat dans 'Baba Yaga'

Désormais, je tisse chez moi...
De retour de chez Anne, qui m'a transmis la technique du collier tissé à l'aiguille tout en me gâtant de spécialités gastronomiques périgourdines et antillaises! Quelques jours bien agréables et enrichissants, trop courts, comme avec toutes les belles rencontres, mais bien remplis, en charmante compagnie - hello Anaïs, Anne, Maxime et Michel (par ordre alphabétique excluant Cannelle)!
Je tiens le compte de mon temps de tissage (Anne trouve le modèle que j'ai dessiné relativement simple à tisser) : 18 heures - et je n'ai pas terminé... C'est ce qui fait le prix de ce collier, le temps et le soin qu'on y met! Pour l'instant, il est hirsute avec des fils qui s'emmêlent partout, alors je ne le montre pas pour protéger les cardiaques et les âmes sensibles égarées volontairement sur ce blogue! Mais lorsqu'il sera présentable, clic-clac!

Pour me souvenir de ce magnifique séjour, Anne a glissé dans mon sac au retour, cette fenêtre sur son jardin parfumé, aux couleurs du clown navet, s'il-vous-plaît:

fen_tre_lavande

et moi qui lui ai laissé des perles ballotins même pas montées - c'est que tisser est une occupation grisante et prenante: je pensais monter le collier le soir, mais le soir, je tissais encore!