L'idée des perles ballotin n'est pas de moi, hélas, même si j'avais réfléchi à diverses possibilités pour fabriquer des perles de tissu rondes. Ce modèle de collier tout textile m'a été transmis par Anne qui se souvenait de ma passion pour les "bundles" de Sonji Hunt - pile au moment où j'expérimentais ce genre de choses. La muse des perles de tissu veille sur moi!

L'ouvrage où Anne a puisé cette idée est: Ceci est un bijou de F.Hamon et O.Bailloeul chez Dessain et Tolra (Anne a laissé un commentaire sur Amazon - où l'on apprend qu'elle a testé le tissage de papier journal - voilà bien quelque chose qui me trotte dans la tête en ce moment, mais chuuuut)...

Aussitôt suggéré, aussitôt fait -

collierballotininprogress

Un prototype, un essai, avec quelques défauts - le montage n'est pas facile facile car il faut lier les ballotins solidement mais de façon invisible alors qu'ils ne sont jamais exactement jointifs + les formes irrégulières des perles ballotin empêchent des jonctions bien nettes et impliquent des superpositions, ce qui finit par incurver le collier, c'est joli (j'ai un pendentif en poterie qui n'est pas totalement plat) mais il faut éviter que certains rangs aient carrément l'air de vouloir se retourner, il faut bien tendre le fil mais pas trop...

Pour tenter d'atténuer cette courbure (surtout visible sur le rang du haut, celui par lequel j'ai commencé le montage), j'ai laissé le collier une nuit sous une pile de livres... En vain, ça rebiquait toujours un peu. J'ai donc décousu quelques perles de la rangée supérieure (comme je fais souvent des noeuds de couturière, c'est possible de démonter dans démonter TOUT) et réorganisé un peu tout ça plus souplement, et voilà!

De plus, on manipule tout de même pas mal ces perles ballotin qui sont assez fragiles - surtout les tours de coton mouliné, bien que l'aiguille pique de temps en temps dans la perle, il faut être assez délicate si on ne veut pas que le résultat soit trop cochonné...

J'ai encore ajouté deux ou trois perles pour "améliorer" la forme - entre guillemets, car c'est bien sûr totalement subjectif et assez inexpliquable...

Il est très important de faire des perles à partir de carrés de tissus de tailles différentes: on peut ainsi mieux combler les trous entre deux grosses perles...

J'ai ensuite (quelques dizaines d'heures de couture après avoir commencé à couper mes petits carrés, donc!) cousu une pièce de coton sur l'envers du plastron de façon à éviter le frottement et l'usure des noeuds de coton mouliné contre mes vêtements - ce qui a eu pour effet secondaire ET désirable de donner une belle tenue à la structure! Pour les liens, c'est un ruban fin qui court sous les perles ballotin...

collierb31

 

un bonheur à faire et à porter:

collierb21

En dépit de mes efforts louables pour me rouler dans la couleur, Mr Chat déteste (carrément) ce collier: verdict: trop asymétrique! Mais moi, c'est justement parce qu'il n'a rien à voir avec la symétrie que je l'aime, ce collier: certaines perles sont plutôt plates et anguleuses, d'autres rondes et denses, d'autres encore plus épaisses que leurs voisines...