La machine grince tout ce qu'elle peut, cet après-midi, elle ne s'interrompt que lorsque je réponds à un SOS lancé par Chat, qui classe ses photos de vacances:
- Le lac Machin, on l'a bien visité avant le parc de Bidule?!?!
Rapide pause thé - restaurons le silence.

La machine grince tout ce qu'elle peut car elle assemble un tablier...
Achat coup de coeur lorsque je suis passée chez Toto acheter des liens, 2 mètres de tissu marron à petites étoiles colorées. Alors là, stupeur, je ne possède qu'un vêtement marron que je porte très rarement: cette couleur me donne l'air un peu malade, et pourtant on ne résiste pas au coup de foudre...

Digression rapide: j'adore le chocolat mais n'en porte jamais...

Mais ce marron là, avec ses petits cercles étoilés m'apparaît taupe, rosé, amarante, prune, pourpre, passe-velours... Le voici:

tablier2

Problème, donc: quel vêtement se confectionner lorsqu'on s'est, un peu impulsivement peut-être, portée acquéreur  d'un coupon de cotonnade pas-vraiment-marron-mais-un-peu-marron-tout-de-même et que cette couleur vous fait un teint de vieux citron? Mais c'est bien sûr, un tablier à porter sur un autre vêtement, rouge, blanc, vert, qu'importe tant que le marron n'est pas près de la peau...

J'avais remarqué ce joli tablier sur un site sympa qui nous dit comment acheter le Japon à Paris:

http://www.jipango.com/jipango/no11/html/dossier_no11_02.html

Mon idée, c'est de coudre non pas UN mais DEUX tabliers, pour les  superposer... Enfin, c'est l'idée...
Pour le patron, j'ai modifié un tablier de cuisine de coton épais avec de très jolis motifs en grisaille genre "le roi soleil jardine" que Môman m'a offert il y a quelques années et que j'adore. Le dos correspond exactement à ce tablier avec des pans plus larges pour pouvoir se nouer devant. Pour le devant j'ai "mixé" le même patron avec un patron de débardeur qui me va particulièrement bien, pour que la bavette soit bien large.
Il ne s'agira pourtant pas d'un tablier de cuisine, mais d'une tunique à nouer.

A suivre...